LES PASSERELLES DU FRONT NATIONAL

8 Avr

Source : nouvelobs.com en ligne le 8 avril

« Lepénisation des esprits » : ceux qui soufflent sur les braises

Ils sont intellectuels, avocats, politiques. Leurs obsessions identitaires ou leurs arrière-pensées électorales contribuent à une « marinelepénisation » des esprits.

Portraits. 

Philippe Bilger : Avocat général près la cour d’appel de Paris, tient un blog où il réagit à l’actualité notamment concernant les débats sur la laïcité et l’islam. Il y écrit par exemple que les propos de Claude Guéant sur les musulmans sont « d’une banalité qui n’aurait pas dû soulever la moindre polémique ». Car « qui dans tel ou tel quartier de Paris […]n’a jamais eu cette impression d’être confronté à des existences notamment d’origine maghrébine et africaine qui, par leur nombre et leur densité, en un espace donné, constituaient la France comme un pays étrange, presque étranger, à tort ou à raison, et les Français comme des visiteurs dans leur propre pays ». Il appelle à la création de l’UMP-FN. « Pourquoi ne pas constituer le FN comme un courant extrême de l’UMP? ».

Eric Zemmour : A 52 ans, il cumule les postes entre la presse écrite (Le Figaro), la radio (RTL) et la télévision (France 2 et i-Télé), excellant dans les numéros de duettiste où il tient volontiers le rôle du méchant. Ce qu’il a déclaré : – « Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait ». (Canal +) Sur France Ô, le même jour, il avait estimé, en réponse à une question qui lui était posée, que les employeurs « ont le droit » de refuser des Arabes ou des Noirs. Il sera condamné pour pour provocation à la discrimination raciale en raison de cette dernière phrase.

Gilbert Collard : Avocat au barreau de Marseille, qui fût l’avocat de Marine Le Pen, écrit dans un texte intitulé « Le mal du pays » : « Trop de crachats impunis ont depuis des années souillés d’humiliations notre histoire […] l’hymne sifflé, le drapeau transformé en torche-cul, notre langue estropiée, abandonnée, notre passé toujours en procès, notre diplomatie démonétisée, notre culture judéo-chrétienne tournée en dérision ». Marine Le Pen est « la seule qui ose exprimer heut et fort le non-dit d’une France exaspérée ». Denis Tillinac : Ecrivain corrézien et chiraquien, chroniqueur à Valeurs Actuelles. Le 5 mars, il écrit « Nul n’ignore les risques de guerre civile, larvée ou déclarée, quand les minorités visibles –où moins visibles- auront pour elles la force du nombre ».

Politiques

Claude Guéant : Le nouveau ministre de l’Intérieur a suscité ces derniers jours de multiples polémiques. Moins d’un mois après son arrivée place Beauvau, Claude Guéant essuie jour après jour des attaques redoublées, avec des déclarations sur « l’immigration incontrôlée », puis sa présentation des résultats des cantonales et l’emploi du mot « croisade » dans le dossier libyen. A la veille du débat sur la laïcité et l’islam que « l’accroissement du nombre de fidèles [musulmans] et d’un certain nombre de comportements posent problème ». Il a aussi déclaré que les usagers de certains services publics « ne doivent pas porter de signes religieux », ni « manifester une quelconque préférence religieuse », en particulier à l’hôpital ou à l’école.

Patrick Buisson : Directeur général de la chaîne histoire, Patrick Buisson est aussi le conseiller de Nicolas Sarkozy depuis 2005. Ancien directeur de la rédaction de Minute puis Valeurs actuelles, il avait aidé en 2007 le candidat UMP à siphonner les voix du FN et à attirer les classes populaires.

Paul-Marie Couteaux : Souverainiste, proche de Charles Pasqua et de Philippe de Villiers, plume de Philippe Séguin et soutien de Jean-Pierre Chevènement en 2002, il appelle à une union de tous les « patriotes » (FN et une partie de la droite) avant les législatives de 2012.

Luc Ferry : Ancien ministre de l’Education, ami de Carla Bruni et nommé par Nicolas Sarkozy au Comité national d’Ethique, le philosophe avait expliqué lors d’un passage sur LCI le 17 décembre dernier qu’il préférait Marine Le Pen à Olivier Besancenot : « Elle est plus raisonnable et moins dangereuse…au moins elle est républicaine, démocrate… »

Retrouvez l’enquête d’Ariane Chemin et de Marie-France Etchegoin dans Le Nouvel Observateur du jeudi 7 avril.

Sarah Diffalah – Nouvelobs.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :